DES ANPHIDROMIES A L’INTEGRATION DU CYCLE DE LA VIE

Évolution personnelle et professionnelle

DES ANPHIDROMIES A L’INTEGRATION DU CYCLE DE LA VIE

A l’occasion de la journée du 27/1/2017 de l’Association Francophone de l’Intégration du Cycle de la Vie, présentation des liens entre le rituel de purification et d’agrégation du nouveau-né à son foyer dans la Grèce antique et l’approche thérapeutique de l’Intégration du Cycle de Vie

http://aficv.com

Résumé :

Une comparaison entre la cérémonie des Amphidromies qui avait lieu dans la Grèce antique du 5e au 1er siècle avant notre ère et l’approche thérapeutique de l’Intégration du Cycle de la Vie

Le rituel des Amphidromies (Amphi,course et dromos, cercle ) est en quelque sorte l’ancêtre de l’ICV, son modèle archaïque. D’un même mouvement « circumambulatoire » ils tendent tous deux au même objectif : amener l’être à l’existence

Intégration du Cycle de Vie et Amphidromies : deux courses en cercle pour intégrer,  l’être naissant à son foyer. Dans le cercle limité et circonscrit de ce « foyer », l’être, enraciné au centre de sa vie, habite son intérieur, prend possession de ce qui lui appartient « en propre » et se trouve, ainsi, disposé à l’administrer, le faire prospérer et en partager les fruits. Ce, jusqu’au terme de sa vie.

Cette opération est une seconde naissance, différente de la première, simple naissance à la vie. Naître à la vie ne suffit pas, encore faut-il lui donner un but et déployer les moyens d’y parvenir. Cette vie sensée et accomplie a valeur d’existence.

L’Intégration du Cycle de la Vie et la fête des Amphidromies, littéralement et symboliquement, travaillent au même objectif : centrer l’homme sur ce qu’il a d’unique pour que, pendant son passage sur terre, il puisse non pas seulement vivre mais exister. Grâce à quoi il comprend que sa vie a un prix, sa personne une valeur inaliénable, et que la réalisation de ce qu’il est donne un sens à son existence.