La créativité de l’inconscient : une source de contrariété au quotidien

Évolution personnelle et professionnelle

La créativité de l’inconscient : une source de contrariété au quotidien

 

Article paru dans les Cahiers Jungiens de Psychanalyse n° 135, juin 2012 : LA CREATIVITE DE L’INCONSCIENT

Ce texte a fait l’objet d’une présentation lors du Colloque organisé par la Société Française de Psychologie Analytique, le 15 octobre 2011 sur « la créativité de l’inconscient » 

http://www.cahiers-jungiens.com

Début de l’article :

Quand la vie devient une évidence, quand « cela va de soi », il faudrait pouvoir s’y arrêter et la considérer . Seulement à ce moment là, on n’est déjà plus maître chez soi et l’on continue gaillardement sur sa lancée. Alors devant l’impossibilité de s’arrêter de soi-même, un vent se lève, un vent de face se met à souffler. Alors, dans la vie de tous les jours, objets et sujets de contrariété se multiplient et s’intensifient, pour que ce qui allait de soi marque le pas, pour que s’ouvre une aire où l’inconscient puisse se produire.

Résumé : L’inconscient qui veut devenir évènement, le crée, en passant aussi bien par le rêve que par la vie de tous les jours. Aussi, en regardant attentivement ce qui nous arrive, notamment ce qui vient nous contrarier, et en l’analysant, comme un rêve, on perçoit ce que l’on a à développer pour devenir entièrement soi-même. La vie devient parlante, comme un rêve.

Vous pouvez lire la totalité de l’article surhttp://www.cairn.info